Témoignage école Nérac

Catégories: Témoignages

Comme Notre Dieu est bon !

Les mots palissent devant sa magnificence ! Il n’ya pas de mots assez forts pour exprimer la grandeur de notre Dieu.

Cette école prophétique du 28 février a été vraiment une rencontre particulière avec mon Bien-aimé. Ce que j’écris ci-dessous, c’est vraiment pour vous encourager, Cher Ministère Samuel ! De plus, je n’ai pas pu lors de mon témoignage vendredi matin, tout vous partager ! Trop bouleversée !

Ca a été un combat pour moi de transmettre mon inscription pour cette école, d’autant plus que je n’avais pas les finances nécessaires pour y participer… Mais j’apprend  à faire le contraire de ce que ma chair désire!

J’ai obéi et je savais au plus profond de mon cœur que c’était un rendez-vous fixé par Dieu, même si cela m’a coûtée !

C’est vrai qu’avec les évènements qui se sont déroulés depuis quelques mois dans ma vie, problèmes dans l’église et mon licenciement survenu en octobre 2010, je suis arrivée le cœur effectivement chargé et éprouvé ! Me demandant même si j’étais à ma place !

Cette semaine a été un moment de victoire et de délivrance dans ma vie.

Pendant un temps de prière, les coéquipiers m’ont dit que je marchait comme une femme courbée… Mais le temps de la délivrance était là pour moi ; Le Seigneur voulait m’emmener plus loin ; il m’a dit qu’il redressait chacune des vertèbres de ma colonne, de manière à ce que je puisse entrer dans des temps nouveaux et dans une nouvelle marche avec lui et une nouvelle assurance. Lorsque les coéquipiers ont prié, j’ai senti ma colonne se redressait progressivement. Dieu est grand !

Ces temps que Dieu avait prévu d’avance m’ont véritablement bouleversés, temps de consolation, de guérison et de délivrance ! Je sentais que Mon Bien-aimé me tirait vers le haut !

J’ai dû faire un acte prophétique pour recevoir les bénédictions que Dieu avait pour moi cette semaine..

Dans ma marche auparavant, je tenais qu’une seule main de mon bien-aimé mais lui désirait que je lui donne les deux mains, pour avoir une marche plus affermie et sûre… J’ai obéi et j’ai fait cet acte, c’est alors que j’ai senti des choses se libéraient sur ma vie ! Je sentais que Dieu me faisait prendre de la hauteur !

L’un des coéquipiers m’a dit que Dieu lui montrait que j’étais assise sur terre mais dorénavant j’étais assise dans les lieux élevés !

Ensuite, j’ai dû faire un autre acte prophétique ! Comme une mère qui enfante, j’ai dû inspirer et souffler, ce qui me semblait ridicule sur le moment, mais j’ai obéi et Dieu me remplissait au fur et à mesure !

Et là une fois l’acte terminé, j’ai senti l’amour de mon Père se répandre sur moi comme un fleuve qui coule ! Vraiment glorieux et à la fois bouleversant !

Ceci est pour vous, André, pour vous encourager, il me semble important d’encourager les leaders de l’Eglise et de vous partager ce qui suit :

Lors de votre enseignement sur l’intercession efficace, la prière dans l’agonie, j’ai senti le feu brûlant de Dieu dans mes entrailles, et j’entendis en même temps “entrailles de miséricorde”, j’ai déjà vécu des intercessions dans l’agonie, je sentais que Dieu me parlait à travers votre enseignement pour aller plus loin avec lui ! qu’il désirait plus de consécration dans ma vie de prière !

Sachez que je vous aime comme le Père vous aime.. Dieu a mis vraiment un lien fort dans mon cœur pour votre Ministère, de part mes origines, certainement, révélées il y a plus de quatre ans par la bouche d’un serviteur de Dieu, ma mère est issue d’une famille de prophètes et des huguenots, c’est pour cela que j’ai encouragé ma maman a faire le premier pas dans votre école prophétique ! Je vous serre, vous et le Ministère Samuel contre mon cœur !

Et merci encore pour ce que vous êtes, ce trésor que vous représentez pour notre nation répandant le parfum de la royauté de Christ !

Je vous bénis dans le Nom puissant de Yeshoua !

Laisser un commentaire